You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.

Loci Anima
  Loci Anima Projets Agence Contact Fr En
Projets Agence Contact Fr En

Interview

Interview — © Loci Anima
Interview — © Loci Anima
Interview — © Loci Anima

Sujet : la média­thèque Alpha à Angoulême.
Un entre­tien avec Françoise Raynaud, fon­da­trice de loci anima archi­tec­ture

La média­thèque Alpha conçue pour le Grand Angoulême a été inau­gu­rée pour le fes­ti­val d’Angoulême de jan­vier 2016. Loci anima a ima­giné un lieu pro­fon­dé­ment enra­ciné dans son sol et la tête dans les étoiles.

La nature est une thé­ma­tique qui est chère à l’agence. Au sein d’un espace d’échange et de par­tage autour du livre et du numé­rique, ultra-connecté et urbain, com­ment avez-vous abordé cette rela­tion ?

Nous pro­po­sons un regard com­plé­men­taire et dif­fé­rent qui, au-delà des per­for­mances réelles et intrin­sèques du pro­jet sur les aspects envi­ron­ne­men­taux, ajoute une dimen­sion sym­bo­lique et sen­sible. Le soleil, l’air, le végé­tal, l’eau et le métal sont les maté­riaux de construc­tion du pro­jet. Le bâti­ment se com­pose réel­le­ment de cinq mondes iden­ti­fiables par la cou­leur-​matière du métal des pla­nètes qui leur sont asso­ciés. Le monde Créer” est anthra­cite en réfé­rence à Saturne et au plomb. Le monde Comprendre ” rap­pelle la Lune et l’argent. Le monde ” Imaginer ” s’assimile à Jupiter et au bronze. C’est le Soleil et l’or que l’on retrouve dans Un monde à l’autre “. Enfin, la Fabrique des mondes” est rouge cuivre, ren­dant hom­mage à Mars. Vous voyez que cela va très loin, mais tou­jours avec humour et sim­pli­cité, et sans vou­loir don­ner de leçon à per­sonne.

Alpha est un lieu de vie et d’échange. Est-il pour autant en rup­ture avec les biblio­thèques ?

En tant qu’architecte, il est impé­ra­tif d’enclencher la muta­tion des espaces. On a tous besoin de ces lieux mixtes, ces tiers-lieux en dehors de la mai­son et du lieu tra­vail. Ils nous servent à entrer en com­mu­ni­ca­tion avec d’autres, faire des décou­vertes, par­ta­ger de nou­velles pra­tiques et tout sim­ple­ment nous sen­tir appar­te­nir à une com­mu­nauté bien réelle pour contre­ba­lan­cer notre ultra-connexion. L’Alpha, par sa spa­tia­lité, génère ces ren­contres et ces flux.