You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.

Loci Anima
  Loci Anima Projets Agence Contact Fr En
Projets Agence Contact Fr En

Absorber

Vers une architecture responsable

Rendre plus qu’on ne prend est un pré­cepte au cœur de la démarche de loci anima. Réticente à fouiller le sol ou à trou­bler les éco­sys­tèmes en place, l’agence consi­dère l’acte de construire comme une res­pon­sa­bi­lité . Les pro­jets de loci anima sont indexés sur leur valeur envi­ron­ne­men­tale : prendre moins de place, moins de temps, consom­mer moins de matière ; res­ti­tuer plus de valeur, plus d’espace ; être tou­jours plus léger, plus mobile, plus durable. Attachés à la den­sité, les pro­jets de l’agence font la part belle à la nature et sont conçus les yeux rivés sur leur foot print. Un jar­din sur le toit d’une école au cœur d’un macro-lot, une base nau­tique de l’America Cup construite avec les maté­riaux qui ont servi à ache­mi­ner son maté­riel au bout du monde, une scé­no­gra­phie nomade pour une célèbre marque célèbre de sou­liers : chaque pro­po­si­tion est avant tout une solu­tion.

Bureaux In Situ, Boulogne-Billancourt — © Loci Anima
Bureaux In Situ, Boulogne-Billancourt, France, Europe

Dialoguer

L'architecture comme média

Les bâti­ments sont des démons­tra­teurs de leur contenu, des valeurs qu’ils défendent, des uto­pies qu’ils abritent, de la socia­bi­lité qu’ils pro­posent. loci anima reven­dique cette capa­cité de com­mu­ni­ca­tion de l’architecture. Logements, équi­pe­ment, bureaux, bou­tiques, espaces com­mer­ciaux : ses pro­jets favo­risent les ren­contres entre usa­gers, la poro­sité entre inté­rieurs et exté­rieurs et adressent un mes­sage d’ouverture au-delà de leur pro­gramme. Outre leur mor­pho­lo­gie, leur peau et leurs maté­riaux, cette appli­ca­tion à convaincre se tra­duit dans des scé­no­gra­phies, des par­cours et des dis­po­si­tifs dont l’usager sort revi­goré, sinon trans­formé. Parcourir un cinéma pour trou­ver chaus­sure à son pied, se décon­nec­ter dans un tipi au milieu de la baie de Hudson pour com­prendre l’impact envi­ron­ne­men­tal du sto­ckage des datas : des bâti­ments intel­li­gents aux bâti­ments com­mu­ni­cants, il n’y a qu’un pas.

Pop-up J.M. Weston Champs-Élysées, Paris — © Loci Anima
Pop-up J.M. Weston Champs-Élysées, Paris, 2017, France, Europe

S'adapter

L’adaptation comme stratégie de design

L’architecture de loci anima est puis­sam­ment ancrée dans la convic­tion qu’entre la matière et la nature il y plus que des atomes cro­chus : il s’agit de l’appartenance à un même genre. Comme les espèces, les bâti­ments doivent s’adapter et réagir posi­ti­ve­ment à leur site, leur contexte, mais aussi à la règle­men­ta­tion, l’économie, les res­sources dis­po­nibles pour en tirer le meilleur parti. Mimétiques ou endé­miques, tec­to­niques ou hélio­tropes, magné­tiques ou sym­bio­tiques, chaque bâti­ment reflète une stra­té­gie d’adaptation et son archi­tec­ture est un scé­na­rio ouvert qui porte en germe ses pos­sibles trans­for­ma­tions. Faire évo­luer les typo­lo­gies, dépor­ter les noyaux d’un IGH, remettre en ques­tion les échelles et chaque fois tra­vailler sa sou­plesse font par­tie de la démarche de loci anima dont l’adaptation est le moteur.

Quartier du Pont d’Issy, Issy-les-Moulineaux — © Loci Anima
Quartier du Pont d’Issy, Issy-les-Moulineaux, France, Europe